Cover

"La Belgique n'est pas du tout malade", assure à la une du Soir Herman Van Rompuy. Alors que plus de six mois se sont écoulés depuis lesélections législatives sans que les partis sortis gagnants aient trouvé un accord de gouvernement et après "des semaines de négociations, de tensions, d'espoirs et de découragements", le quotidien suggère d’adopter la "Van Rompuy attitude" : contrairement aux principaux ténors de la scène politique belge, le président du Conseil européen "parle peu, mais d’or". Il a ainsi été "un des atouts" qui auront permis à la Belgique de réussir saprésidence à la tête de l'UE. "La crise politique belge aura fait une heureuse : l'Europe!", écrit Le Soir. Contraint aux affaires courantes sur le plan interne, le gouvernement sortant d’Yves Leterme a en effet pu se consacrer entièrement aux dossiers européens et "abattre en six mois un travail considérable".