Cover

La Commission européenne a annoncé, le 18 décembre, l’ouverture d’une procédure contre l’Allemagne en raison des exemptions de taxes pour financer les énergies vertes, dont bénéficient certaines entreprises. Bruxelles exige que la loi sur les énergies renouvelables (EEG) soit modifée, rapporte Die Welt.

Actuellement, environ 2 300 entreprises de secteurs à forte consommation d’énergie, comme la chimie et la métallurgie, sont exemptées de la taxe payées par les particuliers et les autres secteurs économiques à hauteur de 23 milliards d’euros par an, explique le quotidien. La Commission juge cette exemption non conforme à la législation européenne sur la concurrence.

Mais, note le quotidien,

le [nouveau] gouvernement allemand ne partage pas cet avis et connait ainsi son premier grand conflit avec Bruxelles. La chancelière Angela Merkel a déclaré devant le Bundestag que ‘tant qu’il y a des pays européens dans lesquels l’énergie produit par l’industrie coute moins cher qu’en Allemagne, je ne vois pas pourquoi on nous reproche de contribuer à la distorsion de la concurrence’.