Cover

Ce vendredi Jean-Claude Juncker sera désigné par le Conseil européen pour succeder à José Manuel Barroso comme président de la Commission européenne, note La Vanguardia, selon lequel l’accord entre les capitales prévoit que le socialiste [Martin] Schulz rempile pour deux années à la tête du Parlement européen. Pour le quotidien de Barcelone,

La candidature de Juncker a réussi à surmonter quelques obstacles, comme les doutes au début d'Angela Merkel, mais pas tous. Le [premier ministre] britannique David Cameron s'oppose toujours au Luxemburgois, raison pour laquelle il est très probable que la nomination soit décidée par un vote […], et le premier ministre italien Matteo Renzi a vendu cher son soutient à Juncker, car en échange il pourrait avoir le poste [de Haut répresentant] des Affaires étrangères pour un italien.