Cover

Le Premier minsitre britannique David Cameron a profondément remanié son gouvernement le 15 juillet, après la démission la veille du ministre des Affaires étrangères, William Hague. Hague a été remplacé par le ministre de la Défense, Philip Hammond, “un ministre qui a déclaré qu’il voterait pour que le Royaume-Uni quitte l’UE faute de réformes”, écrit le Financial Times, et dont la mission sera de “préparer une renégotiation de l’adhésion du Royaume-Uni à l’UE”. Cameron a également nommé Lord Jonathan Hill, le chef de file des Conservateurs à la chambre des Lords, comme prochain commissaire européen pour le Royaume-Uni.

Selon le quotidien britannique, même si Cameron a donné à son gouvernement “un tournant eurosceptique”,

ses collaborateurs insistent sur le fait que M. Hammond va aborder la renégociation sur l’UE avec un esprit positif et est déterminé à mener des réformes qui pousseront le pays à voter Oui lors du référendum prévu pour 2017.