Cover

Le Bureau européen de lutte anti-fraude (OLAF) a recommandé aux autorités britanniques et espagnoles l’ouverture d’une enquête judiciaire pour contrebande de tabac et blanchiment d’argent contre les autorités de Gibraltar rapporte El País. OLAF avait envoyé ses inspecteurs à l’enclave britannique au sud de l’Espagne dans le cadre d’une mission de la Commission européenne qui a aussi examiné les contrôles frontaliers, motif de dispute entre les deux pays en 2013. Pour le quotidien madrilène,

la reconnaissance européenne de cette activité délictueuse représente une victoire pour l’Espagne, qui peut justifier les contrôles frontaliers en raison de la lutte contre la contrebande de tabac et dénonce, de plus, que le régime fiscal gibraltarien facilite le blanchiment et la fuite de capitaux.