Cover

Le GERB (conservateur) de l'ex Premier ministre Boïko Borisov est arrivé en tête des élections législatives anticipées du 5 octobre, mais, selon les sondages sortie des urnes, il n'a pas de majorité au Parlement.

Le vote à produit "un Parlement très fragmenté, avec la présence de 7-8 partis", note Sega, qui prévoit "d'importants problèmes dans la formation du gouvernement."

Le GERB devrait obtenir entre 85 et 100 sièges sur 240. Son adversaire socialiste BSP "s'est effondré", en enregistrant "les pertes les plus importantes depuis la transition. Il aura moins de 50 sièges." Le parti turc DPS devrait obtenir entre 20 et 35 sièges, alors que quatre partis plus petits devraient passer le seuil de représentativité de 4%. Selon le quotidien,

A la recherche d'une alternative, les électeurs ont puni les partis les plus importants et vote pour les plus petits.