Cover

Le Royume-Uni a été sollicité pour payer 2,1 milliards d’euros de plus au budget de l’UE dans les prochaines semaines en raison de sa relative prospérité”, écrit le Financial Times, “alors que l’Allemagne a reçu une réduction de 779 millions d’euros et la France d’1 milliard d’euros”.

Le quotidien économique écrit également que le nouveau calcul de la contribution britannique au budget de l’EU vise à “compenser le fait que l’économie se porte mieux que celle des autres pays de l’UE depuis 1995” et que le Premier ministre britannique David Cameron s’opposera à la décision européene :

La décision rendra furieux les députés eurosceptiques à un moment délicat pour le Premier ministre, qui affronte un fort courant anti-UE au sein de la politique britannique, qui déchire son parti et provoque une révision de la place du Royaume-Uni en Europe.