Cover

"Chaos en Egypte : les marchés en baisse, le pétrole en hausse", constate Hospodářské noviny. Le quotidien pragois explique que les Bourses d'Europe centrale et orientale sont touchées par la crise égyptienne. Car certains investisseurs internationaux les considèrent comme des marchés encore en développement et donc plus fragiles. Conséquence : "La couronne tchèque et le forint hongrois sont déjà affaiblis." Les investisseurs paniquent car un chaos en Egypte pourrait provoquer la fermeture du Canal de Suez, par lequel transite 2,6 % de la production mondiale du pétrole. Cela peut paraître peu, note Hospodářské noviny, mais le canal reste une artère très importante pour l’Europe. A 100 dollars le baril, le prix du pétrole est à son maximum depuis deux ans. Une hausse mondiale du prix des produits alimentaires et du textile est également attendue, car l'Egypte est le principal importateur mondial de blé et l’un des principaux exportateurs de coton.