Cover

Il y a quelques années, The Economist avait expliqué pourquoi il estimait que Silvio Berlusconi était inapte à diriger l’Italie, puis à diriger l’Europe. L’Espresso s’en est inspiré pour affirmer à son tour que, suite à l’affaire dite “Luxembourg Leaks” ou “LuxLeaks” sur l’évasion fiscale au Luxembourg, “dans une Europe normale, Jean-Claude Juncker devrait donner sa démission”.

Pour l’hebdomadaire italien en effet l’ancien Premier ministre luxembourgeois,

le notaire de la rigueur budgétaire, n’est pas apte à diriger la Commission européenne. C’est la conséquence des révélations sur LuxLeaks. […] S’il avait vraiment à cœur la crédibilité et le maintien des chancelantes institutions européennes, il devrait se retirer. […] Si celui qui doit contrôler les paramètres qui maintiennent l’unité d’une communauté de 500 millions d’habitants s’est révélé un habile manipulateur de l’intérêt d’une seule nation, tout risque de sauter. Adieu Maastricht […] et adieu à cette idée d’Europe solidaire et juste, où un citoyen du Péloponnèse et un des Flandres se sentent titulaires des mêmes droits et des mêmes devoirs.