Cover

La démission, le 16 novembre, du ministre de l’Intérieur Miguel Macedo va contraindre le Premier ministre Pedro Passos Coelho a remanier son équipe, estime Público.

Macedo, éclaboussé par l’éclatement, jeudi, de l’affaire dite des “visas dorés”, affirme vouloir “défendre le gouvernement” et nie être intevenu dans l’attribution de visas de complaisance à des gros investisseurs, ajoute le quotidien lisboète, selon lequel il

a déclaré que son autorité de ministre était diminuée avec l’implication de certains proches dans l’enquête en cours sur des cas présumés de corruption dans l’attribution des “visas dorés”.