Cover

Le président Miloš Zeman a été conspué et pris pour cible par des jets d’œufs et de tomates par plusieurs centaines d’opposants alors qu’il participait aux commémorations des 25 ans du soulèvement contre le régime communiste, le 17 novembre à Prague. Il était en compagnie des chefs de l’Etat slovaque, hongrois, polonais et allemand qui, eux, ont été applaudis rapporte Lidové noviny.

Ses critiques accusent Zeman d’avoir trahi l’engagement en faveur des droits de l’homme du “père” de la “Révolution de velours”, Václav Havel en affichant son soutien à la politique du président russe Vladimir Poutine en Ukraine et contre le groupe punk russe Pussy Riot, ainsi qu’aux dirigeants chinois, rappelle le quotidien pragois.