Cover

Les représentants des 20 pays de l’Agence spatiale européenne ont conclu le 2 décembre à Luxembourg, un accord sur la construction d’un nouveau lanceur, Ariane 6, après le ralliement de l’Allemagne, qui préconisait jusqu’à peu “une évolution progressive d’Ariane 5”, rapporte Le Monde.

Le quotidien rappelle que ce programme “est placé sur orbite” dix-neuf ans après le lancement d’Ariane 5 à Rome.

Le premier tir est prévu en 2020 et “ce lanceur s’annonce comme une réponse à l’américain Space X” qui a cassé les prix de 30% en les ramenant à 60 millions de dollars (48,5 millions d’euros) le tir. Selon le journal français, les Européens doivent réagir rapidement pour ne pas “perdre leur suprématie sur le marché des lancements de satellites commerciaux”.