Cover

L'un des rares quotidiens européens à ne pas consacrer sa Une aux manifestations en Egypte, le Daily Telegraph révèle l'existence de "la bande du 11 septembre qui s'en est sortie". Selon le quotidien, qui s'appuie sur des documents publiés par WikiLeaks, "trois Qataris ont repéré des cibles, fourni un 'soutien' aux comploteurs et avaient des billets pour un vol en direction de Washington à la veille des atrocités". Les trois hommes, qui auraient quitté les Etats-Unis pour Doha en passant par Londres seraient toujours recherchés par le FBI. L'existence de ces trois terroristes présumés serait mentionnée par une câble entre l'ambassade des Etats-Unis à Doha et le ministère américain de la Sécurité intérieure.