Cover

"Les responsables européens poussent la réforme du fonds de sauvetage",titre le Financial Times. Le mécanisme européen de quelque 440 milliards d'euros va être renfloué pour permettre de combattre la crise de la dette, écrit le quotidien. Mais si une proposition examinée par le FT prévoit d'autoriser le fonds à acheter des obligations sur les marchés libres, aucun plan définitif ne sera bouclé avant le mois de mars. Jusqu'à présent l'Allemagne, qui devra payer la plus grosse part de la facture, semble opposée à l'achat d'obligations d'Etat dans le but d'assainir ses partenaires les plus touchés, explique le quotidien. La coordination entre les 17 membres de la zone euro sur la fiscalité, les retraites et le déficit public est inscrit dans la proposition mais elle n'engage pour l'instant aucun membre au "pacte de compétitivité'' promu par Angela Merkel, souligne le FT.