Cover

Andrzej Duda, le candidat du parti conservateur à l’opposition Droit et justice (PiS), a remporté le premier tour de l’élection présidentielle, le 10 mai. C’est une grande “surprise”, écrit Gazeta Wyborcza, qui ajoute que Duda a obtenu 34,76% des voix. Le président sortant Bronisław Komorowski, qui est soutenu par la Plate-forme civique, le parti de centre-droit au pouvoir et qui était donné favori, a obtenu 33,77% des voix. Le candidat indépendant et ancienne rock-star Paweł Kukiz a quant à lui obtenu 20,80%.

C’est un sérieux avertissement pour toute l’équipe au pouvoir”, a dit Komorowski, qui devra affronter Duda lors du second tour, le 24 mai. Pour la plupart des commentateurs, le résultat du premier tour constitué “un seau d’eau glacée” pour Komorowski et ses alliés et pourrait conduire à “un séisme politique” en Pologne, en vue des élections législatives de cet automne.

Adam Michnik, le directeur du quotidien de centre-gauche Gazeta Wyborcza affirme quant à lui que

le premier tour indique que la Pologne pourrait à nouveau finir dans les mains de personnes irresponsables et incompétentes.

Les chiffres ont été mis à jour le 13 mai