Cette carte, réalisée par Zachary Davies Boren, du Greenpeace Energy desk, montre comment les pays de l'UE devraient être affectés par des décès prématurés dans la décennie qui suit 2020 en raison des standards européens insuffisants en matière d'émissions.

Selon une récente étude de l'économiste de l'environnement Mike Holland, le projet de règlement européen sur la pollution des centrales électriques – appelé BREF – pourrait conduite à 71 000 décès évitables entre 2020 et 2030 car les standards actuels n'exigent pas l'adoption des technologies les plus récentes et efficaces. L'analyse intervient deux mois après que l'Energydesk a révélé que l'industrie énergétique était représentée de manière disproportionnée dans le groupe de travail technique qui a contribué à BREF ; plus de la moitié des 352 membres du groupe sont liés à l'industrie.