Cover

Les mesures d’austérité dans le secteur public ont suscité "l’étonnement face au premier salaire perçu cette année", titre Lidové noviny: alors que les policiers demandent la démission du ministre de l’Intérieur, les députés, qui ont pourtant voté les coupes budgétaires, se rebellent. Comme prévu, leurs salaires baissent environ de 5%, et leurs indemnités sont imposées à hauteur de 15%, ce qui avait échappé à nombre d’entre eux au moment du vote du budget. Or, tout cela représente "un gros paquet d’argent", note le quotidien. "Le reste du pays observe la façon dont les élus sont rattrapés par les conséquences de leur propre étourderie", commente Lidové noviny. Le quotidien ajoute que le président Václav Klaus, qui, pour la première fois, doit payer des impôts sur l'ensemble de ses revenus, "ne comprend pas pourquoi, de tous les citoyens, il est celui sur lequel on doit économiser le plus".