"Un changement climatique non jugulé va probablement réduire le revenu du terrien moyen de près de 23 % en 2100, selon des estimations contenues dans une recherche publiée par la revue scientifique Nature et co-réalisée par deux professeurs de l'Université de Berkeley, en Californie", écrit le Berkeley News. Le magazine, qui publie cette carte interactive, ajoute que

les recherches indiquent que le changement climatique va accroître les inégalités au niveau global, peut-être de manière dramatique, car le réchauffement est bon pour les pays froids, qui tendent à être plus riches, et plus dommageable pour les pays chauds, qui tendent à être plus pauvres. "Les différences quant à l'impact du réchauffement sont essentiellement fonction de la température moyenne des pays, car le réchauffement augmente la productivité dans les pays froids", écrivent les chercheurs. "En particulier, l'Europe pourrait bénéficier d'une augmentation des températures moyennes."