Cover

Le gouvernement roumain s'est dit prêt à recevoir les premiers 300 réfugiés faisant partie du quota imposé par la Commission européenne, soit 6 000 personnes en total. Afin de préparer leur arrivée et de s’occuper de leur intégration, “le gouvernement a créé la Coalition nationale pour l’intégration des réfugiés”, note le quotidien Adevărul, qui met en garde toutefois :

malgré le fait que nous nous préparons, le pays pourrait être refusé par les réfugiés eux-mêmes ! Ils ont déjà refusé la Lituanie et le Luxembourg !