Cette carte, réalisée par Radio Free Europe/Radio Liberty, au lendemain des attentats revendiqués par l'organisation Etat islamique et qui ont provoqué au moins 129 morts à Paris et dans la proche banlieue le 13 novembre, indique les pays de provenance des combattants étrangers en Irak et en Syrie, et en particulier les pays européens.

Parmi ceux-ci, la France est en tête, avec 1 200 combattants estimés, suivie par la Turquie (1 000) et le Royaume-Uni (600). Par rapport à la population, c'est de Bosnie Herzégovine que provient le nombre de djihadistes estimés le plus élevé (92 par million d'habitants), suivie du Kosovo (83) et de l'Albanie (46). Parmi les pays d'Europe occidentale, la Belgique est en tête, avec 40 jihadistes estimés par million d'habitants, suivie de la Suède (32) et du Danemark (27).