Cover

"Comment les groupes énergétiques espionnent les activistes écologistes". The Guardianrévèle un document prouvant que trois grandes entreprises, le géant E.ON, le producteur de charbon Scottish Resources Group, et l'électricien Scottish Power, paient, depuis au moins 3 ans, une société privée pour espionner les principaux militants écologistes, comme ceux du l'organisation Climate Camp. L’interception de courriels et de comptes-rendus de réunions constitue la principale méthode d’espionnage de la société Vericola. Ces révélations surviennent dans le cadre de l'instruction actuellement en cours sur l'infiltration des milieux écologistes par la police britannique. Les officiers de la police avaient notamment déclaré pour leur défense qu'il existait plus d'espions payés par le privé que de policiers infiltrés chez les écologistes.