Transparency international a publié son Index annual sur la perception de la corruption dans le secteur public. Ce classement indique que deux-tiers des 168 pays pris en compte totalisent moins de 50 points sur une échelle de 0 à 100 (100 indiquant les pays perçus comme très peu corrompus). Sept des 10 pays les plus "propres" sont des pays européens. Le Danemark est en tête pour la deuxième année consécutive et précède la Finlande et la Suède. En queue du classement des pays européens, on trouve la Russie et l'Azerbaïdjan ex-æquo.

Ces pays se caractérisent par un niveau élevé de liberté de la presse, d'accès aux informations sur les dépenses publiques, d'intégrité du personnel dirigeant et d'indépendance de la magistrature. Les pays européens qui ont connu la plus forte baisse de leur score ces dernières années sont l'Espagne et la Turquie. Ceux qui ont fait le plus de progrès, la Grèce et le Royaume-Uni.