Cover

"Les générationssans lendemain entraînent leurs parents et leurs grands-parents dans la rue", titrePúblico après les manifestations samedi 12 mars qui ont rassemblé des personnes de tous âges et de tous bords contre la précarité et le chômage. Lancé sur Facebookpar quatre jeunes (geração à rasca), le mouvement a rapidement été rejoint par les anarchistes, l'extrême droite, les syndicats et des jeunes apolitiques. Les marches organisées de façon simultanée à Lisbonne, Porto et autres villes portugaises ont rassemblé environ 300 000 personnes, selon des estimations non officielles. Les manifestations se sont déroulées au moment décisif où le Portugal attend une aide financière de l'UE pour baisser son déficit public. Vendredi 11 mars, le gouvernement a annoncé un nouveau paquet de mesures économiques, certaines concernant directement les retraités. Des mesures qui pourraient entraîner une nouvelle crise politiquedans le pays.