Au début de l’été, le Danemark a décidé de créer un commandement arctique et une force opérationnelle dans le Nord, note Politiken. Officiellement, il est question de s’adapter aux changements climatiques qui vont entraîner plus de navigation, plus d’extraction de matières premières et donc potentiellement plus de conflits dans la région arctique. Mais le quotidien estime que le Danemark tente de se renforcer militairement dans la course aux matières premières, notamment le pétrole.

Politiken rappelle que les pays riverains de l’océan Arctique – le Danemark (par le Groenland), les Etats-Unis, la Russie, la Norvège et le Canada – ont tous des revendications territoriales sur la zone. Alors que cette question n’est pas résolue, chacun commence à "se préparer" militairement. Mais le quotidien estime qu’elle devrait être réglée par les Nations unies et qu’ "avec sa longue tradition de respect du droit public international et l’importance qu’il accorde à l’ONU, le Danemark pourrait très bien en prendre l’initiative".