Cover

"Comment nous aimons Jean-Paul II", titre Polska The Times avant la cérémonie de béatification du précédent pape le 1er mai, qui devrait attirer seulement 80 000 personnes en Pologne. Comparé aux 1,5 millions de polonais qui ont assisté aux funérailles de Jean-Paul II en 2005, le nombre réduit de pèlerins devrait être un signal d'alarme pour l'Eglise polonaise, note Polska. "On dit que Jean-Paul nous a menés, tel Moïse, vers un monde libre, mais pour les plus de 20 ans cela ne signifie pas grand-chose aujourd'hui", affirme le quotidien de Varsovie. Selon le Père Andrzej Szostek, les médias ont contribué à l'accueil superficiel de Jean-Paul II et de ses enseignements.

A la veille de la béatification de Jean-Paul II, L'Espresso publie une édition spéciale sur les "secrets du Vatican", révélant le contenu de certains câbles diplomatiques des Etats-Unis sur le Saint-Siège, obtenus par Wikileaks. Selon les documents, Washington a été surpris par le choix de Joseph Ratzinger comme successeur de Karol Wjtyla et préoccupé par sa jeunesse nazie, mais a été soulagé par la fin de la "mafia polonaise" qui a entouré Jean-Paul II. L'hebdomadaire romain se concentre également sur les aspects négatifs du futur saint, surnommé "le grand obscurantiste".