Cover

Changement de programme pour les élections municipales espagnoles du 22 mai : "Bildu sera présente aux élections", annonce El Correo. Le 5 mai, la Cour constitutionnelle espagnole a validé par 6 voix contre 5 les 254 candidatures de la coalition formée par deux partis nationalistes et des membres de la gauche independantiste basque. Cette décision annule celle prise par le Tribunal Suprême le 1er mai, qui interdisait ces candidatures au motif qu'elle étaient proches de Batasuna, le parti politique lié au groupe terroriste ETA et interdit en 2003. La Cour constitutionnelle a opté pour une "démocratie sans exclusion", estime le quotidien basque. "Le droit à la participation politique s'impose au soupçon qui pesait sur Bildu". El Correo souligne néanmoins que "l'intégration démocratique de la gauche indépendantiste est devenue une affaire épineuse pour le tribunaux". Pour le quotidien, cette décision permet de démontrer à la gauche indépendantiste "la fermeté du système démocratique et celle d'une société qui ne tolère pas que les fondamentalistes se moquent de la liberté".