Cover

"Obama vient pour le gaz de schiste", affirme à la Une Dziennik Gazeta Prawna le jour de l'arrivée du président américain à Varsovie pour une visite de 48 heures. Les principaux sujets de discussions entre les deux pays incluent l'exploitation des ressources de gaz de schiste polonais (qu'on estime être la plus importante en Europe), la coopération militaire (le déploiement d'un petit contingent de l'US Air Force en Pologne et d'avions de combat F-16 en 2013), et la coopération politique (la mission en Afghanistan). La visite a bénéficié d'une importante couverture des médias et des spécialistes, qui croient voir une nouvelle phase des relations américano-polonaises. Après des années de rapports enchantés avec l'Amérique et les inévitables déceptions (impossibilité d'obtenir des concessions pétrolières en Irak, report des projets d'installations antimissiles américaines en Pologne), il est temps que les relations mutuelles deviennent plus pragmatiques, estime le quotidien : "parlons affaires. Parlons de l'argent que peuvent gagner les entreprises gazières des Etats-Unis, se liant à la Pologne de telle sorte que cela pourrait nous apporter de meilleures garanties que d'illusoires concessions militaires", affirme DGP dans son éditorial. Selon le quotidien de Varsovie, seules les entreprises américaines disposent de la technologie et des moyens nécessaires pour "révolutionner le marché européen du gaz avec les Polonais et surmonter la domination du russe Gazprom." A à son tour, son confrère Polska The Times exhorte la Pologne à "se relever" et à commencer à poursuivre ses propres intérêts, parce que "lorsqu'ils seront assez forts politiquement et économiquement, les Etats-Unis y viendront d'eux-mêmes", comme "un partenaire important et non un vassal insignifiant."