Cover

Cent jours après l'accident de Fukushima, La Tribune se penche sur "cette Europe qui dit oui au nucléaire". Le quotidien économique parisien constate que "si l'Allemagne, la Suisse et l'Italie s'orientent vers une sortie programmée du nucléaire, il n'en est rien dans de nombreux pays", comme la France, le Royaume-Uni, la Finlande, les Pays-Bas et la Pologne qui travaillent à la construction de nouvelles centrales. Pourtant, note le journal, "aux yeux des populations, la sécurité reste le problème numéro un". Et alors que les Vingt-Sept se préparent à procéder à des tests de résistance de leurs centrales, le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger, estime que "nous ne pourrons pas éviter des investissements pour moderniser nos installations, et l'industrie devra en assumer le coût".