Cover

Wen Jiabao fait des "cadeaux avant le sommet",titre la Berliner Zeitung. Ce 27 juin, le Premier ministre chinois arrive en Allemagne, pour y effectuer la première consultation gouvernementale dans l'histoire des deux pays. La libération de deux opposants, l'artiste Ai Weiwei et le militant des droits civiques Hu Jia, n’est pas un hasard, relève le quotidien. Elle servira à contrer les critiques à la politique des droits de l'homme en Chine qui pourraient survenir lors de la réunion avec les 13 ministres chinois le 28. Avant cela, Angela Merkel et Wen Jiabao auront dîné "dans un cadre idyllique au bord du lac de Wannsee", dans la capitale. Les relations entre l’Allemagne et la Chine sont tendues depuis l'invitation du Dalai Lama par Angela Merkel en 2007, mais Berlin espère poser les bases d'une amitié avec un pays crucial pour son économie. En 2010, leurs échanges commerciaux se sont montés à 130 milliards d'euros.