Cover

"Ce soir, les rues sont remplies d'amour". Au lendemain de la grande cérémonie d'hommage aux 76 victimes (le bilan a été revu à la baisse), qui a rassemblé 150 000 personnes à Oslo, une rose à la main, Aftenpostenconsacre sa Une au discours lu par le prince Haakon. "Ceux qui étaient dans le quartier du gouvernement et sur l'île d'Utøya étaient les cibles de la terreur. Mais celle-ci nous a tous frappés", a déclaré l'héritier du trône de Norvège. Quelques heures auparavant, le tueur avait comparu devant la justice et reconnu avoir déposé une bombe près du siège du gouvernement, le 22 juillet, avant d'ouvrir le feu sur de jeunes travaillistes réunis sur l'île d'Utøya. Il pourrait être poursuivi pour crimes contre l'humanité.