Cover

"Le 24 août 1989, le Parlement polonais a élu Tadeusz Mazowiecki Premier ministre. Les troupes soviétiques stationnaient encore en Pologne et le Mur de Berlin était intact. Nous marchions sur des œufs", écrit Gazeta Wyborcza à l'occasion du vingtième anniversaire de la formation du premier gouvernement non communiste en Pologne depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Sa candidature était soutenue par Adam Michnik, rédacteur en chef de Wyborcza, dans un article destiné à marquer son époque intitulé "Votre Président, notre Premier ministre".

L'idée de Michnik avait suscité de profondes critiques au sein du mouvement d'opposition Solidarité, y compris chez Mazowiecki. "Après les élections du 4 juin, les communistes, encore sonnés par leur défaite, ne voulaient pas céder le pouvoir. Et Solidarité, sonnée par sa victoire, ne voulait pas vraiment le prendre", se rappelle Roman Malinowski, à l'époque à la tête du Parti populaire uni (ZSL), dans une interview au quotidien de Varsovie, ajoutant qu'à l'époque, la médiation exercée par Lech Walesa entre le ZSL et le Parti démocratique avait été déterminante pour sortir de l'impasse.