Cover

"Le nouveau plan Marshall, une chance", s'enthousiasme Adevărul, après que la Commission européenne a accepté de réduire l’apport de six Etats européens en difficulté (Grèce, Irlande, Portugal, Roumanie, Hongrie, Lettonie) aux projets européens. A partir de 2012, leur apport passera de 15% de leur budget actuellement à 5%. Selon le commissaire européen pour l'Agriculture, le roumain Dacian Cioloş, "les dettes souveraines menacent les projets cofinancés, d'ou la difficulté des gouvernements à trouver les ressources nécessaires pour l'apport propre à chaque pays […]. La nouvelle mesure de la Commission contribuera de manière intelligente à la réduction du déficit et à la création d'emplois, remplaçant les coupes budgétaires drastiques". Adevărul calcule le bénéfice de Bucarest à "plus de 700 millions d'euros".