Cover

"L'UE accepte que l'Espagne limite l'accès des Roumains", au marché du travail espagnol, titre le quotidien La Razón, qui annonce que la Commission européenne "autorisera demain [11 août] l'Espagne à remettre en place les permis de travail aux citoyens de ce pays", supprimés en 2009 et désormais obligatoires pour les nouveaux résidents. Le quotidien conservateur indique que "Bruxelles et le gouvernement [espagnol] s'accordent sur l'opportunité de la décision, afin de restaurer" ce que la Commission qualifie de "situation normale du marché du travail" en Espagne.

La communauté roumaine en Espagne compte plus de 860 000 résidents, attirés ces dernières années par le boom économique espagnol. Aujourd'hui, avec un taux de chômage de 21% — et de 30% parmi les travailleurs roumains — Madrid avait besoin du blanc-seing de l'UE "pour limiter l'une des libertés fondamentales des traités européens : la libre circulation", qui plus est "pendant la période estivale, qui voit des milliers de travailleurs temporaires roumains arriver à la campagne" espagnole. Les restrictions ne seront pas appliquées aux travailleurs roumains qui résident déjà en Espagne, même s´ils sont au chômage, conclut La Razón.