Cover

Après une accélération fabuleuse des ventes d'automobiles en Allemagne (+28 % sur un an), le budget de 5 milliards d'euros prévu par le gouvernement pour financer la prime à la casse s'est épuisé au mois d'août. Le Handelsblatt constate que deux millions d’Allemands ont profité de la mesure pour changer de véhicule, mais craint que les difficultés commencent maintenant. "L'arrêt est abrupt, regrette le quotidien économique. Il aurait été plus judicieux d'arrêter le dispositif progressivement (…) comme en France". 2010 risque d'être la pire année pour l'industrie automobile, puisque les acheteurs de 2009 seront forcément absents du marché. "Les producteurs prévoient de vendre à 2,8 millions de voitures contre 3,5 millions pour cette année", note le journal. La décision de la France de prolonger le dispositif de la prime à la casse jusqu'en 2011 afin de ménager les constructeurs est la parfaite illustration "d'une coordination de politique industrielle européenne inexistante", estime de son côté le quotidien français Libération.