“Trois rendez-vous majeurs jeudi”, annonce le quotidien en rappelant les enjeux de ces rencontres : les marchés attendent les détails de la feuille de route de la BCE, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy rencontre la chancelière allemande Angela Merkel, un moment-clé pour l’aide financière à l’Espagne, et enfin, le Trésor espagnol est confronté à sa première émission de dettes sur les marchés depuis juillet.

Cover

Nouvelle semaine cruciale – Cinco Días

Un pays de plus candidat au fonds de sauvetage européen : le Premier ministre slovène, Janez Janša, a annoncé ce week-end que son pays est “menacé d’insolvabilité s’il ne parvient pas à placer sa dette d’ici au mois d’octobre”. Au deuxième trimestre 2012, l'économie du pays avait reculé de 3,2% par rapport à la même période de l’année précédente.

Cover

La Slovénie craint une faillite d'Etat – Financial Times Deutschland

Le gouvernement français accorde une garantie de plus de 20 milliards d’euros au Crédit immobilier de France. Pour cela, il va avoir besoin de l’aval de la Commission européenne dans le cadre de la procédure des aides d’Etat. Le CIF prépare un plan de recapitalisation qui sera présenté à Bruxelles.

Cover

L’Etat contraint de sauver une nouvelle banque française – Les Echos

L’économie de l’ex-RDA décroche par rapport à celle de l’Ouest de l’Allemagne : le niveau de productivité reste très inférieur et l’écart entre les conditions de vie se creuse de plus en plus. Une étude réalisée par le cabinet Roland Berger recommande une “piqûre d'investissements” d’au moins 1 000 milliard d’euros.

Cover

Arrêt à l’est – Handelsblatt

26 officiers de police ont été blessés dimanche, pendant une nuit d’émeutes dans les quartiers nord de Belfast, où les tensions intercommunautaires ont refait surface après une marche organisée par les républicains catholiques, partisans d'un rattachement à l'Irlande. La police a été prise sous les tirs croisés des groupes républicains catholiques et loyalistes protestants.

Cover

En ligne de mire – The Belfast Telegraph

L’Arménie a rompu ses relations diplomatiques avec la Hongrie, après que l’Azerbaïdjian a décidé de grâcier un soldat azéri, condamné à la prison à vie par la justice hongroise pour le meurtre à la hache d’un officier arménien à Budapest en 2004. L’accusé avait été extradé le 31 août vers Bakou, dans le cadre de la politique d’ouverture du gouvernement de Viktor Orbán vers l’Asie centrale.

Cover

Relations hachées – Népszabadság

Un document officiel a été envoyé par le ministère public portugais aux autorités britanniques pour leur demander l’accès à des comptes détenus par des banques du pays et concernés par les soupçons de corruption dans l’achat de deux sous-marins allemands en 2004. A cette époque, l'actuel ministre des Affaires étrangères Paulo Portas était en charge de la Défense.

Cover

Portas suspect dans l’affaire des sous-marins selon le procureur général – Diário de Notícias