Le quotidien polonais cite l'allocution sur l’état de l’Union prononcée hier par le Président de la Comission européenne José Manuel Barroso. Il a repris une phrase prononcée par son prédécesseur Jacques Delors : “A son époque, les pro-Européens savaient quel chemin suivre. Aujourd’hui, ils ne sont pas sûrs de bien comprendre le sens du slogan “Plus d’Europe”, brandi devant les citoyens européens comme unique recette de rétablissement économique.”

Cover

Barroso : “Europe, n'aie pas peur d’une fédération” – Gazeta Wyborcza

“Les Pays-Bas écartent les partis protestataires et choisissent à nouveau le centre” : lors des élections législatives, les libéraux du Premier ministre sortant Mark Rutte obtiennent 41 sièges à la Deuxième chambre (sur 150), les travaillistes de Diederik Samsom, 39. Ils sont à présent “condamnés l’un à l’autre afin de former un gouvernement”, estime le quotidien. Les populistes de Geert Wilders n’obtiennent que 15 sièges, comme les socialistes d’Emile Roemer.

Cover

Le centre est de retour – De Volkskrant

La Cour constitutionnelle allemande a validé le Mécanisme européen de stabilité, à condition que le Parlement allemand autorise toute augmentation du fonds. Cette décision est “saluée par les partisans et les opposants” de l’euro et “renforce l’action de la chancelière”, note le journal.

Cover

Les juges débloquent des milliards pour l’euro – Berliner Zeitung

La maison mère d’Airbus négocie une fusion avec le britannique BAE Systems. Le nouvel ensemble, contrôlé à 60% par Airbus et à 40% par BAE, pèsera 73 milliards d’euros répartis à parité entre civil et militaire et emploiera 225 000 personnes, “loin devant Boeing et Lockheed Martin, les deux leaders américains”, note le quotidien.

Cover

La fusion géante d’EADS pour dépasser Boeing – Les Echos

Après avoir présenté un rapport sévère sur la situation politique en Roumanie, le 12 septembre devant le Parlement européen, la commissaire européenne à la Justice, aux Droits Fondamentaux et à la Citoyenneté, Viviane Reding, a été prise à partie par des eurodéputés roumains, qui sont allés jusqu'à l'accuser de porter une veste orange, couleur du parti du président Traian Băsescu. “L’UE est partie prenante dans la guerre politique qui déchire Bucarest, soutenant ouvertement le président suspendu”, assure le quotidien, favorable au Premier ministre Victor Ponta, qui a tenté en vain de destituer Băsescu.

Cover

Jurnalul Naţional

L’hebdomadaire conservateur ironise sur la grève de la faim entamée par l’ancien Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsány, devant le Parlement hongrois pour protester contre un projet de réforme du système électoral. Les électeurs ne seraient plus inscrits automatiquement sur les listes mais devraient le faire eux-mêmes. Gyurcsány estime que cela va priver de nombreux citoyens de la possibilité de participer aux prochaines élections législatives prévues en 2014.

Cover

L’usine de l’hystérie s’est déclenchée – Heti Válasz

Vingt-trois ans après la mort de 96 supporters de Liverpool dans le stade de Hillsborough à Sheffield, un rapport accablant vient d’être publié. Une commission indépendante a établi que 41 des victimes auraient pu survivre si elles avaient reçu des soins d’urgence adaptés. Les forces de police du South Yorkshire sont également montrées du doigt pour avoir systématiquement couvert les agissements des officiers de police et participé à une opération diffamatoire pour faire porter la faute aux supporters alcoolisés et violents.

Hillsborough, finalement la vérité – The Independent