Dessin de presse Paradise Papers

Ecran total

Publié le 14 novembre 2017 à 14:32

Paradis fiscal

Publiée la semaine dernière, l'enquête journalistique dite des Paradise Papers porte sur 13,4 millions de documents financiers provenant de compagnies offshore — dont 6,8 du cabinet de conseil juridique Appleby et de la société de services Estera. Menée par la Süddeutsche Zeitung avec le Consortium international pour le journalisme d'investigation (ICIJ) et 94 autres médias du monde entier, elle a révélé comment des hommes politiques, des multinationales, des célébrités et des personnalités diverses, comme la reine d'Angleterre, ont utilisé des montages juridico-financiers aux limites de la légalité pour mettre leurs richesse à l'abri du fisc.

Catégories

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet