Cover

Selon une étude sur les travailleurs sexuels en Europe réalisée entre 2006 et 2008 par l'ONG TAMPEP, la Roumanie est en tête des pays "exportateurs" de prostituées immigrées dans l'Union européenne, devant la Russie (qui occupait la première place en 2006) et l'Ukraine. "La Roumanie, exportateur numéro un de prostitution", titre ainsi Evenimentul Zilei, qui note qu'"à peine trois ans après son adhésion à l'UE, le pays ne rate pas une occasion de se distinguer". Selon les représentants de la société civile roumaine interrogés par le quotidien, "le nombre de prostitués roumaines parties à l'étranger a augmenté en raison du durcissement de la législation sur le commerce sexuel". EZ rappelle que la proposition de légaliser la prostitution formulée il y a quatre mois par la Commission pour l'analyse des risques sociaux – nommée par le président – a été fermement repoussée par la société civile et par l'Eglise orthodoxe roumaine.