Cover

"La Chine prête à racheter Liverpool", titre le Times, révélant que l'offre mystérieuse pour le légendaire club de football n'est autre que le fonds d'investissement China Investment Corporation (CIC). Dans une bataille à trois pour la reprise du club, avec une riche famille Koweïtienne et un fonds d'investissement américain privé, l'offre chinoise émise par le magnat du sport Kenny Huang semble être la mieux placée pour effacer la dette du club, estimée à environ 360 millions d'euros. "Cette acquisition ne représente qu'une toute petite partie du vaste plan mondial d'investissement de la Chine", note le quotidien londonien. Avec une réserve d'1,5 trillion d'euros en devise étrangère, CIC, qui possède déjà une participation dans le quartier d'affaires privé de Londres Canary Wharf, dispose de quelque 251 milliards d'euros de liquidités.