Cover

Après avoir attendu vingt ans, les Tchèques y sont parvenus : "La coalition a trouvé un accord sur la réforme des retraites", titre ainsi Lidové noviny. Cette “réforme intelligente”, telle que la qualifie le quotidien pragois, se base sur cinq piliers : 1) les moins de 40 ans devront verser 3 % des charges sociales aux fonds de pensions privés (pour les plus âgés, la contribution sera facultative) ; 2) la TVA est unifiée à 19% ; 3) les familles avec enfants auront droit à des déductions fiscales ainsi que des déductions sur les charges sociales ; 4) pour les revenus modestes, la hausse des prix sera compensée par des allocations sociales; et 5) pour les retraités cette compensation se fera par l'augmentation de leur pensions. Lidové noviny approuve ce système basé sur la complémentarité des retraites, car, estime-t-il, il s’inspire d'un "conseil de grand-mère" : celui "de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier".