Cover

"CO2, l'Europe veut montrer l'exemple", titre Le Soir. En décembre prochain, se tiendra à Copenhague la conférence internationale sur le réchauffement climatique (COP15), au cours de laquelle 190 pays doivent adopter un nouveau texte destiné à remplacer le protocole de Kyoto. Afin de préparer le sommet, les ministres de l'Environnement de l'UE viennent de se réunir à Åre en Suède. Ils y ont réaffirmé l'objectif de l'Europe de réduire ses émissions de gaz à effet de serre – de 20% voire de 30% d'ici à 2020 – et d'assumer le leadership du sommet. Mais, "derrière leur volonté de donner l'exemple, les Européens n'ont pas réglé tous leurs différends", souligne Le Soir. Les Français et les Belges sont partisans d'une taxe carbone sur les produits polluants provenant de pays extérieurs à l’UE. Les Allemands s'y opposent. La question de la contribution de chaque pays à l'effort financier n'est pas tranchée non plus. La dernière ligne droite avant Copenhague s'annonce comme "une course d'obstacles", prédit le quotidien belge.