Cover

Le parti nationaliste flamand N-VA a porté plainte contre Le Soir devant le Centre pour l'égalité des chances, relate De Morgen. Le quotidien francophone est accusé d'inciter au racisme et à la haine, pour avoir comparé, entre autres, la torture des membres d'Al-QaÏda par l'armée américaine aux entraves légales, imposées par le gouvernement flamand, aux non-néerlandophones souhaitant s'installer en Flandre. La chronique de Jean-Paul Marthoz était illustrée par la photo d'une fosse commune de victimes d'épuration ethnique au Nigéria (à gauche), "symbole des dérives auxquelles mène la loi du talion". Dans un éditorial, la rédactrice en chef du Soir, Béatrice Delvaux, se dit inquiète pour le climat politique en Belgique et affirme que son journal veut "combattre l'exclusion, les nationalismes, bâtir des ponts" et les mesures qui témoignent d'une "Flandre qui se replie sur elle-même".