Cover

"Résultat au bout de 207 jours : RIEN", déplore De Morgen. Le 5 janvier, deux partis flamands, les nationalistes de la N-VA et les chrétiens-démocrates du CD&V, ont rejeté la note sur la réforme institutionnelle présentée la veille par le conciliateur Johan Vande Lanotte. Quelque 207 jours après les élections, la Belgique est donc toujours sans gouvernement. La réunion entre les partis flamands et francophones ressemblait à "un village de cowboys abandonné où deux clans se préparaient pour un duel", écrit le quotidien flamand. Faute d’accord, les négociations sont dans l'impasse, constate De Morgen, qui se demande s’il faut organiser de nouvelles élections ou recourir à un gouvernement d’urgence.