Cover

"Ankara prépare une crise territoriale", assure Politis. Le quotidien chypriote explique que TPAO, la compagnie pétrolière nationale turque, cherche à obtenir des licences d'exploration et d'exploitation pour le pétrole de la mer Méditerranée. Mais parmi les 11 zones concernées se trouve le bloc 4321, que la République de Chypre revendique comme faisant partie de sa zone économique exclusive. Nicosie et Ankara s'affrontent depuis plusieurs années sur la délimitation des ZEE, alors que depuis 1974, la moitié de l'île de Chypre est occupé par la Turquie. Le gouvernement chypriote envisage de "faire valoir ses droits auprès de la justice internationale", précise Politis.