Cover

"Acheter des quotas de CO2 c’est comme jeter de l’argent par la fenêtre",titreInformation, qui synthétise ainsi le rapport publié le 5 octobre par l’ONG danoise, l’Økologiske Råd (Conseil écologique), selon lequel le Système européen d’échange de quotas d’émissions (SCEQE) ne fonctionne pas. Trop de quotas ont été distribués aux entreprises au moment du lancement du système et leur prix (15 euros par tonne de CO2 émise) est trop bas. Résultat : les entreprises et les particuliers ne sont pas motivés pour réduire leurs émissions. Et la crise économique n’a fait que renforcer le phénomène. Pour cela, l’Økologiske Råd suggère une profonde réforme du SCEQE, à commencer par une réduction des quotas actuels.