Après sept semaines de pourparlers avec le Premier ministre Mark Rutte et son allié chrétien-démocrate Maxime Verhagen dans la résidence de Catshuis, à La Haye, le Parti pour la liberté de Geert Wilders a retiré samedi 21 avril son soutien au gouvernement. Le leader populiste s’opposait aux coupes budgétaires exigées par la Commission européenne, notamment dans le secteur des retraites. Le 23 avril, Rutte a présenté sa démission à la reine.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet