Calais, un problème européen

Publié le 23 septembre 2009 à 13:30

Cover

« Et maintenant ? » Au lendemain du démantèlement ultramédiatisé de la « jungle », ce camp de réfugiés situé à Calais, dans le nord de la France, Libération s’interroge sur le devenir de ces candidats à l’exil britannique et sur la solution à apporter aux problématiques migratoires. « Pour l’instant [l’UE] a harmonisé à minima les règles d’entrée et de séjour des étrangers et des demandeurs d’asile« , écrit le quotidien français qui rappelle que la gestion des migrants est régie par le dispositif dit « Dublin II » prévoyant que les exilés fassent leur demande d’asile dans le pays par lequel ils sont entrés en Europe. « L’afflux de sans-papiers dans la « jungle » de Calais, mais aussi à Lampedusa, à Gibraltar ou ailleurs, appelle un plan européen d’envergure. Il faut (…) que les nations du Vieux Continent négocient des accords d’entraide (…) et adoptent un système d’asile. C’est à ce seul prix que l’on pourra peut-être mettre fin à d’indignes ‘opérations de nettoyage’« , conclue Libération.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet