Data Crise Climatique

Le changement climatique a coûté aux Européens 446 milliards d’euros au cours des 40 dernières années

Les événements extrêmes liés au changement climatique ont provoqué de graves dégâts dans les pays de l'Espace économique européen, entraînant pour chacun une perte de près de 3 % du PIB par an.

Publié le 15 avril 2021 à 10:56

Les risques naturels peuvent constituer une menace sérieuse pour la vie humaine, tant directement qu'indirectement. Ces dernières années, le changement climatique a rendu ces événements plus extrêmes, ce qui a profondément aggravé leurs conséquences. 

D'après les éléments recueillis dans un rapport publié par l'Agence européenne pour l'environnement, les événements extrêmes causés par le changement climatique nuisent aussi gravement aux économies de l'Espace économique européen (EEE). Le rapport, qui analyse les pertes économiques causées par les événements extrêmes liés au changement climatique, souligne comment, de 1980 à 2019, les Etats membres de l'EEE ont perdu un total de 446 milliards d'euros. 

Pour replacer ce chiffre dans une autre perspective, l'EEE a perdu, en moyenne, 11,1 milliards d'euros par an, soit près de 3 % du produit intérieur brut des pays analysés. Les pertes économiques peuvent varier considérablement d'une année à l'autre, car un très petit nombre (3 %) d'événements liés au climat est responsable de plus de 60 % des pertes totales. Ces événements ont été répartis en trois catégories : les événements météorologiques (tempêtes), les événements hydrologiques (inondations et mouvements de masse) et les événements climatologiques (vagues de chaleur, vagues de froid, sécheresses et incendies de forêt).


Tous les pays n'ont pas été touchés de la même manière, certains enregistrant des pertes plus importantes que d'autres. Si l'on considère les pertes économiques en termes absolus, les cinq pays les plus touchés sont l'Allemagne, avec 107 445 millions d'euros perdus de 1980 à 2019, suivie de l'Italie (72 534), de la France (67 524), du Royaume-Uni (53 605) et de l'Espagne (45 329).


Comme nous l'avons dit au début, les risques naturels peuvent affecter indirectement nos vies, il peut donc être intéressant de voir quelles sont les preuves du montant des pertes pour les citoyens de chacun des pays examinés. Si nous prenons les pertes économiques subies par chaque pays, et que nous les répartissons entre leurs citoyens, le tableau des pays les plus touchés change fortement. Les cinq pays qui ont perdu le plus d'euros par habitant en raison d'événements extrêmes liés au climat sont la Suisse, avec une perte de 2 627 euros par citoyen, suivie du Luxembourg (2 118), du Danemark (2 016), de l'Autriche (1 911) et enfin de l'Allemagne (1 329).


Le premier graphique montre comment les dommages économiques causés par les événements extrêmes liés au changement climatique, peuvent fluctuer fortement d'une année à l'autre, mais une tendance à la hausse est néanmoins clairement observable.

Les effets du changement climatique ne peuvent plus être ignorés, une préoccupation qui est partagée par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, une agence des Nations Unies qui a publié un rapport en 2013, dans lequel elle prédit que les événements extrêmes liés au climat deviendront de plus en plus courants dans le monde, affectant plusieurs secteurs et entraînant des pertes économiques plus importantes, comme indiqué dans un autre rapport du GIEC.

Cet article est publié en partenariat avec le European Data Journalism Network.


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet