Cover

"La canonisation de la SS", s’insurge la Tageszeitung, qui publie en Une la photo du patron de l’organisation nazie, Heinrich Himmler, rendant visite à la brigade des volontaires SS en Estonie en octobre 1943. Le quotidien berlinois se réfère à un projet de loi que le ministre estonien de la Défense, Mart Laar, souhaiterait faire adopter en mars. Le texte donne le statut de "combattant de la liberté" à tous ceux qui ont participé à la lutte contre l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale, ce qui inclut les membres de la SS en Estonie. Les tentatives pour faire adopter cette loi ont échoué en 2006 et en 2010, mais cette fois-ci, "la majorité semble assurée”, rapporte la “TAZ”. Tandis que l'ambassade russe à Tallinn a qualifié ce projet de loi de "blasphématoire", les Verts allemands critiquent de leur côté une "justification a posteriori des atrocités commises par les sbires de Hitler en Union soviétique".