Cover

La guerre contre l'Irak était-elle légale ? Telle est la question clef de la commission d'enquête présidée par John Chilcot, dont les travaux se sont ouverts le 24 novembre, sur la participation controversée du Royaume-Uni à la guerre en Irak. Néanmoins, d'après la Une du Guardian, cette question outrepasse largement les compétences des enquêteurs. De hauts magistrats qui ont souligné que cette guerre représentait "une grave violation au droit international" remettent en question la sincérité de Sir John Chilcot, qui a mis la notion de légalité au cœur de l'enquête, alors que la commission ne compte pas un seul juge ou homme de loi. Cela,note le quotidien londonien, soulève des questions sur la volonté du gouvernement de s'interroger sérieusement sur la légalité de son action. Mais une question ne semble pas avoir soulevée. Le fait que cette guerre soit "légale" justifierait-il la mort de 100 000 civils ?